On vient en aide à ceux qui luttent contre une maladie du sang en diversifiant le registre mondial des donneurs de cellules souches. Tâche titanesque, mais on ne recule devant rien.

La Fondation Swab the World est née du désir de redonner le pouvoir aux malades des quatre coins de la planète grâce à l’agilité, les technologies et les médias.

Elle est aussi l’idée de Mai Duong, une survivante de la leucémie, qui a trop bien connu le drame ne ne pas trouver de donneur compatible à cause de ses origines vietnamiennes.

Plus qu’une simple plateforme de recrutement de donneurs, la Fondation Swab the World offre les bons outils et les bons mots aux malades du monde entier, pour qu’ils puissent mener une campagne de recrutement fructueuse tant locale qu’internationale.

Grâce à notre plateforme, les malades en quête d’un donneur peuvent se faire entendre, diriger les donneurs qualifiés vers le bon registre, et tisser des liens avec des gens qui traversent la même épreuve. Du vrai monde, une vraie force de frappe, du vrai changement.

Mais pourquoi cette nouvelle approche? Et pourquoi maintenant?

Parce que le don de cellules souches demeure méconnu et en effraie plus d’un.

Et pourtant! C’est si simple de sauver quelqu’un! Malheureusement, ceux qui peuvent faire une différence (les jeunes de 17 à 35 ans) n’en ont presque jamais entendu parler.

Parce que les 57 registres nationaux qui composent le registre mondial présente un taux disproportionné de donneurs d’origine caucasienne.

Ceci met en lumière un problème alarmant : la composition du registre ne reflète en rien la population mondiale d’aujourd’hui. En effet, seulement 11,5 % des humains sont de race blanche, alors que le registre est composé à plus de 70 % de Blancs. Les malades aux origines dites “ethniques” sont donc immensément désavantagés dans leur recherche d’un donneur compatible. Le monde est de plus en plus métissé, et il est plus que temps que le registre mondial soit à l’image de la population mondiale.

Parce que les malades atteints d’une maladie du sang nécessitant une greffe de cellules souches n’ont pas toujours les ressources pour mener une campagne de recrutement efficace et juste.

La Fondation Swab The World leur donne les ressources, les mots, et leur permet de qualifier les donneurs avant de les diriger vers le bon registre. Plus besoin  pour les malades de se monter une page web un peu bancale : Swab The World est là pour ça!

Parce que les malades se sentent souvent isolés et n’ont pas de communauté pour échanger sur leur expérience.

Avec la Fondation Swab The World, les malades de partout se retrouvent, partagent leur histoire, s’encouragent et traversent les épreuves épaulés par ceux qui sont le mieux placés pour comprendre.

Parce qu’on peut.

La Fondation Swab The World a été mise sur pied par une survivante de la leucémie dont la campagne pour se trouver un donneur a été fortement médiatisée. Aujourd’hui, elle donne au suivant.

Qu’est-ce qui nous rend si différent?

On est passé par là.

On comprend mieux que quiconque la frustration de ne pas trouver de donneur à cause de nos origines ethniques. Votre douleur, on l’a vécue aussi.

Nous mettons la technologie entre les mains des malades.

Grâce à notre plateforme, les malades en attente d’une greffe de cellules souches peuvent mettre sur pied leur propre campagne de recrutement pour bien informer les donneurs potentiels à travers le monde, et les diriger vers le bon registre.

Nous ne sommes pas affiliés à un gouvernement… mais on a leur soutien.

Plus agiles, plus libres, plus audacieux. On dit les choses comme elles sont : la langue de bois, très peu pour nous. Notre indépendance nous permet aussi d’appuyer de vrais malades dans leur quête d’un donneur.

Mais nous n’agissons pas en loup solitaire : nous avons le soutien des instances gouvernementales, de la communauté médicale et des experts scientifiques. Sans leur aide précieuse, la Fondation Swab The World ne pourrait pas exister.

Nous avons mis sur pied des partenariats avec les médias.

Toute l’équipe de la Fondation Swab The World travaille dans le milieu publicitaire et possède de nombreux (et précieux!) contacts. Cette fois, nous les utilisons pour sauver des vies. Parce que la vie, c’est le meilleur produit qu’on puisse vendre.