À CANCER ÉGAL,
COMBAT ÉGAL

Mon histoire

Mon nom est Annie-Claude, il y a 21 ans je me suis battue pour ma vie. Laissez-moi vous partager mon histoire:

À 22 ans je termine un BAC en même temps que je travaille et je profite de la vie au maximum bref je suis jeune et je mords dans la vie à pleine dents.  Jusqu’au jour où une fatigue extrême me rattrape. Incapable de poursuivre mes activités, je consulte un médecin. Le 28 août 1996, le diagnostic tombe : je suis atteinte d’une Leucémie Myéloblastique Aigüe, on me donne 2 semaines à vivre.

Je refuse d’y croire! Toutes les questions possibles me viennent en tête, pourquoi moi? Il doit y avoir une erreur dans les tests! Ça ne peut m’arriver à MOI.

Infectée à 80% de cellules cancéreuses, l’urgence de la situation se fait sentir.  En moins de 48 heures, je suis admise à l’Hôpital où débute mes traitements de chimio. Je ne réalise pas ce qui m’arrive, je suis dans un mauvais cauchemar et je vais me réveiller.  La chimio n’est pas suffisante, je dois subir une greffe de moëlle osseuse (La moëlle osseuse est notre manufacture de globules blancs et dans mon cas elle est défectueuse.) J’ai une probabilité de survie de 50%. Il faut que ce soit la bonne, je veux vivre!

Le défi qui s’ensuit est de trouver un donneur compatible. Pas de temps à perdre, mes parents et mes sœurs sont testés dans les jours qui suivent.  Par miracle ma jeune sœur est la seule compatible et ELLE ACCEPTE de me faire ce don.

Les mois qui suivent la greffe son extrêmement difficiles, mon corps doit apprendre à vivre avec ce corps étranger. Je vis la peur constante et terrifiante d’affronter la mort. Après 9 mois de long combat, je peux enfin sortir de l’hôpital et rentrer à la maison.  Lentement mon corps reprend des forces et moi je reprends goût à la vie.

Cette année je célèbrerai mon 22e anniversaire de greffe.  C’est grâce au geste de générosité de ma sœur, à ses millions de globules qui se multiplient et regénèrent mon sang, que je suis là pour témoigner et que je savoure pleinement ma seconde vie au côté de mon conjoint et de nos deux enfants.  Ces deux beaux miracles natifs de la Chine qui chaque jour ensoleille ma vie et me rappellent qu’il y a 21 ans la chance m’a souri.
J’aimerais que tous les patients puissent trouver leur donneur compatible!

Mises à jour

Aucune activité n'a été trouvée. Utilisez un autre filtre de recherche.

Illustration du profil de Annie-Claude Gingras
Date de naissance

juillet 2, 1974

Origine ethnique Pourquoi est-ce important?

À cause de l’ADN.
Les meilleurs donneurs sont habituellement ceux qui partagent le même patrimoine génétique que le patient. C’est la seule situation dans le monde où on peut dire que la race importe vraiment.

Canada

Pays

Canada

Status

Survivant

Diagnosis date

il y a 22 ans et 12 mois

Maladie

Leukemia

Partager