Vous serez toujours entièrement libre de refuser de faire un don, et votre réponse demeurera confidentielle. Mais ici, rien ne sert de mettre des gants blancs : refuser de donner entraîne des conséquences parfois tragiques pour le malade avec qui vous êtes compatible. Parce que quand vous êtes le match d’un malade, vous êtes souvent sa seule chance.

Alors avant de vous inscrire sur un coup de tête parce que votre cousin est malade, prenez le temps de bien réfléchir à tout ça. Et quand vous vous inscrirez, ce sera pour sauver n’importe qui, n’importe où, du moment de votre inscription à votre 60e anniversaire de naissance. Oui, c’est tout un engagement.

 Sachez qu’il est aussi possible de retirer votre nom du registre. Si vous ne souhaitez plus donner, n’attendez pas qu’on vous appelle pour vous annoncer que vous êtes compatible avec un malade : retirez votre nom et évitez à tout le monde une situation bien délicate.


Autres Questions

Registre mondial de donneurs?

C’est quoi, ce truc sur le sang de cordon ombilical?

Quelles sont les chances réelles de donner?

Puis-je faire un don à une personne en particulier?

Groupes ethniques : est-ce vraiment pire pour eux?

Des restrictions d’âge? Mais pourquoi donc?

Est-ce que c’est douloureux?

On m’a dit que les hommes étaient de meilleurs donneurs. C’est pas un peu sexiste?

Le don : comment ça marche?

Moelle osseuse, cellules souches, moelle épinière : comment y voir clair

Quelles maladies traite-t-on avec des cellules souches?