en

Lettre à mon donneur

29 novembre 2019

Fabienne De Girardi

À l’inconnu qui m’a permis de voir grandir mes fils

Sauvée par un Anglais

Tu ne sauras jamais qui je suis et pourtant tu m’as sauvé la vie.
Tu ne sauras jamais qui je suis et pourtant tu es gravé dans mon cœur pour toujours.
Tu ne sauras jamais qui je suis mais moi je sais qui tu es.

Tu es mon super héros sans cape, « My Englishman » comme je te surnomme.

Je ne cherche pas à imaginer à quoi tu ressembles, si tu es blond, brun ou si tes yeux sont verts. Tu es une belle personne, j’en suis sûre et cela me suffit.

La générosité d'un inconnu

RENOUVEAU DU PRINTEMPS

Le 26 novembre 2018, j’ai appris que j’avais une leucémie agressive, que la chimiothérapie ne suffirait pas pour me guérir. Et pourtant j’ai 45 ans, deux enfants de 14 et 16 ans que je veux voir grandir. Le 18 mars 2019, quelques jours avant le printemps, tu es allé à l’hôpital pour me donner tes cellules souches, ces mamans globules contenues dans ta moelle osseuse qui vont me permettre de continuer à voir rire mes enfants. Le 19 mars 2019, après un long voyage dans le tunnel sous la Manche, tes cellules souches sont arrivées à Paris.

Les amours de ma vie

Mon mari et mes fils lors d'une visite à l'hôpital

TU M'AS REDONNÉ LA VIE

Les nouveaux liens du sang

Tu sais, je suis fille unique, personne dans ma famille ne pouvait me faire ce cadeau si précieux. Le 19 mars 2019, j’ai gagné un petit frère.

Bien sûr, on ne partagera jamais de fêtes de Noël, de soirées au cinéma. Je n'entendrai pas le son de ta voix au téléphone. Mais désormais c’est ton sang qui coule dans mes veines.

Tes mamans globules ont fait un travail magnifique. Maintenant, elles se sentent chez elles et ont donné naissance à de jolis bébés globules qui prennent soin de moi. Tu existais, ça c’est sûr, mais j’avais une chance sur 1 000 000 que tu aies fait la démarche de t’inscrire sur le registre international. J’ai gagné au loto de la vie.

L'ALTRUISME LE PLUS PUR

Honorer la bonté

Comment remercier quelqu’un qui a fait preuve d’un tel altruisme ? En riant, en pleurant, en vivant tout simplement. Je m'y emploie à 200 %.

En restant positive et en criant au monde entier : vous aussi vous pouvez être un héros. Ce n’est pas une question de temps mais une question de choix, le choix de l'amour universel.

Désormais, toi et moi sommes liés pour l’éternité. Chaque jour qui passe, je pense à toi. Chaque jour qui passe, je sais la chance que j’ai d’avoir pour la première fois de ma vie un frère qui, sans rien demander en retour, m’a donné une seconde vie.

Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer