en

COVID-19 : FAIRE PREUVE DE SOLIDARITÉ

14 avril 2020

Félicia Degny

Faire face à la distanciation sociale

UNE SITUATION DIFFICILE À VIVRE

Avec l’arrivée des beaux jours, il est difficile de rester à la maison et de limiter la propagation de la COVID-19. Oui, la distanciation sociale est déprimante et met fin à toutes nos activités : pas de sorties entre amis, pas de restaurants, pas de voyages. Tout le monde est concerné par le confinement mais certains y ont fait face bien avant la pandémie.


Comme Gabriel Guay, de nombreux patients ont déjà vécu la vie de confiné à travers leur chambre d’isolement.


Gabriel a appris qu’il souffrait d’une leucémie aiguë indifférenciée lors de son voyage au Mexique, en hiver 2019. Le jeune homme de 24 ans n’a pas profité de ses vacances en famille et a dû repartir au Canada en urgence pour se faire hospitaliser.

Vivre avec la maladie

NOUVEAU COMBAT POUR GABRIEL

Terminées, les randonnées en famille et les matchs d’ultimate Frisbee pour ce grand sportif. Une toute autre partie s'annonçait pour Gabriel. Dès son retour au Québec, le jeune homme est admis en chambre d’isolement pendant 65 jours pour suivre une chimiothérapie et un traitement d’induction intense.


Gabriel dit au revoir à ses vendredis sushis en amoureux. Faire des sacrifices fait partie du jeu pour vaincre la maladie. Gros coup dur, mais pas autant que de perdre la vie. Alors Gabriel se résigne à accepter sa situation aujourd’hui pour se sentir mieux demain.


Gabriel et ses proches gardent le sourire, en toute circonstance !

Gabriel lors d'un examen à l'hôpital

Accepter les nouvelles mesures du Gouvernement

FAIRE PASSER LE MESSAGE : STAY HOME

Malgré les mesures prises par le gouvernement, nombreux sont ceux qui enfreignent les règles. Face à la désobéissance permanente, Gabriel utilise sa propre histoire pour changer les mentalités de son entourage : «Moi, ça fait deux mois que je vis ça. Vous ne pouvez pas comprendre ce que c’est vraiment d’être en quarantaine. Si vous voulez rester confinés le moins longtemps possible, il faut juste agir dans le sens du gouvernement.»

Changer les mentalités

LA PRISE DE CONSCIENCE C’EST MAINTENANT

La distanciation sociale est difficile à vivre mais nécessaire si on souhaite sortir du confinement. Il est temps de prendre conscience de la situation et réaliser que personne n’est épargné : «Je ne pensais jamais attraper la leucémie et puis finalement je suis touché. Il ne faut pas se penser à l’abri de tout. Il y a déjà eu plusieurs morts répertoriées par rapport à la COVID-19. Il suffit de couper la chaîne de transmission pour nous protéger et je pense que ça fera une grosse différence.»

Chaque geste compte

ÇA VA BIEN ALLER, SEULEMENT SI ON AGIT EN ÉQUIPE

Malgré la pandémie, la vie continue pour Gabriel qui espère bien reprendre une vie normale. Le combat n’est pas terminé mais il garde confiance : la greffe de cellules souches est prévue pour le mois d’avril.


Pour toutes les personnes qui se battent comme Gabriel, mais aussi tous les employés essentiels affrontent le virus chaque jour, il est temps d’agir en équipe et de sauver des vies. En respectant les règles des autorités, nous sortirons de cette pandémie vainqueurs et nous pourrons bientôt profiter d’une vraie fête entre amis.


Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer
Vous pourriez aussi aimer